Quelque chose de la nuit

Gisèle Gréau – Le Grand Atelier

danse - musique - création
- mardi 13 mars > 20:30

Je réserve

Suivre le fil de nos souvenirs, pour mieux nous égarer.
En 1980, Anne-Marie Reynaud et sa compagnie Le Four Solaire crée Quai de l’arrivée, une pièce pour 5 danseurs et un musicien, qui fera date dans l’histoire de la danse contemporaine en France. Des personnages vêtus de noir attendent sur le quai… entre théâtre, musique et danse, ils créent un univers unique. Gisèle Gréau, interprète dans la pièce d’origine (aux côtés de Daniel Larrieu, Odile Azagury, Jean Christophe Bleton…), convoque ici sa propre mémoire d’artiste et s’interroge sur le sens de l’absurde aujourd’hui. Véritable variation copiée, transformée et réinventée, elle nous entraîne dans un monde fantasmatique. Des voix s’élèvent, des objets transforment le mouvement, la musique affleure… des tableaux surréalistes émergent alors, dont on ne sait plus s’ils sont rêves ou souvenirs. Porté par un travail plastique très abouti, et des danseurs-acteurs expressionnistes et habités, Gisèle Gréau fait résonner très fort cet héritage contemporain et compose son propre univers chorégraphique, singulier et audacieux.

 

conception et mise en espace Gisèle Gréau | danse en collaboration Jean-Philippe Coste-Muscat, Elisabetta Gareri, Gisèle Gréau, Marc Marchand, Rachel Matéis | musique (live) Fred Pouget | scénographie Laurent Mathieu | costumes GéoG

 

Durée : 1h environ

 

Création 27 février 2018 au Centre culturel Jean Gagnant – scène conventionnée de Limoges – Dans le cadre de la programmation de Danse émoi, biennale de la danse

En coréalisation avec 

 

© dr

 

Site de la compagnie : http://legrandatelier19.unblog.fr/